Sur quel principe repose la pédagogie Montessori ?

Sur quel principe repose la pédagogie Montessori ?

La méthode Montessori a été inventée par Maria Montessori en 1899 lorsqu’elle a commencé des recherches sur comment enseigner aux enfants ayant des déficiences mentales. En 1901, elle est convaincue que cette méthode peut être bénéfique aux enfants sans troubles mentaux. Elle invente alors la méthode Montessori.

Que faut-il savoir sur la méthode Montessori ?

Cette pédagogie donne la liberté à l’enfant d’apprendre en toute autonomie. Les méthodes et le matériel utilisés sont adaptés en fonction de chaque période de développement de l’enfant. Puis, on met les outils à sa disposition afin qu’il observe, découvre, expérimente et apprenne. Chaque jeu et chaque jouet doivent lui permettre de développer une compétence en particulier. Tous les équipements sont sensoriels et éveillent les 5 sens de l’enfant. Néanmoins, ils sont catégorisés par phase d’éveil pour apprendre à parler, à coordonner les mouvements, à aiguiser les sens, à maîtriser l’ordre, à appréhender les objets et à se socialiser. Les enfants de la même classe ne sont pas obligés d’apprendre de la même manière et encore moins au même rythme. Chaque enfant évolue selon ses besoins et ses sensibilités.

Quels sont les outils Montessori ?

Il existe un nombre incalculable d’outils et jeux Montessori pour accompagner l’enfant dans son développement et son apprentissage. Par exemple, vous pouvez lui offrir le jeu de cloche dès 2 ans. Ce jeu comprend deux marteaux et plus de 200 clous en bois. Il lui permet de maîtriser l’habileté et la force de ses mains. C’est très important pour s’initier plus tard à l’écriture.
Ensuite, vous pouvez acheter, pour votre enfant de 2 ans, un puzzle en alphabet. Vous pouvez aussi lui offrir des lettres rugueuses pour l’apprentissage du langage. Elles lui permettent d’apprendre à lire et à écrire. Il mémorise les formes avec le toucher et s’habitue à prononcer le son associé. Après, l’enfant peut s’exercer à écrire avec une craie. Puis, il peut apprendre à compter avec les perles du serpent. Plus tard, ce même jouet peut l’aider à réaliser des calculs comme l’addition et la soustraction.

COMMENTS