Père ou mère toxique : que faire ?

Père ou mère toxique : que faire ?

Chaque famille a son lot de problèmes à gérer. Parfois, l’épreuve prend la forme d’un père ou d’une mère qui plombe l’ambiance avec ses dépendances. Souvent, le divorce des parents ne fait pas disparaître les soucis, du moins pour leurs enfants qui doivent toujours supporter leurs caractères.

Une mère ou un père égocentrique

Il arrive parfois que le père ou son épouse souffre d’un problème d’égo. Quand cela arrive, le reste de la famille ne vit qu’en étant ses satellites. Ces parents égocentriques pensent parfois que le monde tourne autour d’eux. Hélas, ce type de comportement reste très difficile à changer. Le mieux serait de demander de l’aide à une tierce personne ou de s’inscrire à une thérapie familiale. Il est également intéressant de sortir plus souvent pour que le père ou la mère égocentrique puisse observer ce que les autres familles font et apprendre par mimétisme.

Gérer un parent pervers narcissique

Un pervers narcissique se définit comme une personne émotionnellement instable. C’est souvent le résultat d’un traumatisme subit à un moment donné de la vie. Si le choc émotionnel a eu lieu dans l’enfance, il se peut que cette personne garde ses attitudes d’enfant. Une thérapie ou l’hypnose permet de résoudre le problème en partie. Si le souci vient d’un divorce, la rencontre avec une autre personne peut aider.

D’autres soucis comportementaux avec les parents

A l’heure où la dépression concerne pratiquement une personne sur 5, les écarts de comportements de la part des parents sont récurrents. A moins d’être une famille monoparentale, le conjoint ou l’épouse doit faire l’effort de désengager la situation. Dans tous les cas, ce n’est jamais aux enfants de résoudre les problèmes des parents, sauf lorsqu’ils ont atteint l’âge adulte. Ils n’auront aucune leçon à donner, le mieux serait de consulter un spécialiste.

COMMENTS