LE MARIAGE C’EST TOUJOURS UN HOMME ET UNE FEMME (communiqué de presse 28 janvier 2011)

Le collectif pour l’enfant se réjouit de la décision du Conseil constitutionnel qui affirme l’évidence que le mariage défini comme l’union d’un homme et d’une femme est bien conforme à la Constitution

 

Il confirme ainsi que le mariage est une institution et non un droit individuel garanti par l’Etat. Le mariage n’est pas seulement la reconnaissance sociale d’une relation de couple. « Si, au nom de la liberté individuelle, on autorise des personnes à se marier avec une personne de même sexe, pour quels motifs pourrait-on maintenir les interdictions relatives à la polygamie ? Ce serait discriminatoire envers toutes les personnes qui s’aiment.» affirme Béatrice Bourges, porte parole du Collectif pour l’enfant.

 

En refusant l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, il affirme la dimension familiale du mariage et refuse « le droit à l’enfant » car, légaliser le mariage homosexuel, c’est  une étape vers l’autorisation de l’adoption des enfants par les couples homosexuels et donc une discrimination envers les enfants.

 

« Cette décision du Conseil constitutionnel est bien  celle que nous attendions » continue Béatrice Bourges.

Share