Articles

Filtre
  • Statut du tiers : un retour au bon sens

    COMMUNIQUE DE PRESSE - 5 avril 2009

     

    Béatrice Bourges, porte-parole du Collectif pour l’Enfant félicite le gouvernement d’avoir tenu compte à la fois des impératifs de bon sens et de l’opinion des Français en annulant l’examen en avril du projet de loi sur le statut du beau-parent, et en en désaisissant Nadine Morano, qui avait fait de ce texte un enjeu idéologique.

    De nombreux parlementaires, notamment de l’UMP, se sont positionnés contre ce projet. Par ailleurs, plus de 24 000 lettres ont été envoyées aux députés de toute la France en 20 jours, montrant l’hostilité des Français à ce projet inutile et brouilleur de repères.

     

    Le Collectif pour l’enfant a été aujourd’hui auditionné par le groupe de travail Famille et Adoption de l’Assemblée nationale. Le dispositif légal instauré par la loi du 4 mars 2002 étant suffisant, le Collectif a exprimé son souhait que soit définitivement abandonné ce projet de loi sur le statut du tiers. Il suivra de près l’avancée des différents groupes de travail à la tâche sur ce sujet.